La Maison des Jeunes et de la Culture de La Vancelle

Le Périscolaire de La Vancelle

La MJC a ouvert le premier accueil périscolaire à La Vancelle en 2007, en accord avec la municipalité et dans les locaux de l’école. Cette initiative répondait pour les familles à la nécessité de faire en sorte que les enfants puissent être accueillis au delà du temps scolaire, ainsi que pour le repas de midi. C’était d’une certaine manière la condition pour que reste ouverte l’école du village, une classe unique qui scolarise les enfants de la grande section de maternelle au CM2. 
 





 
Ce service étant « de compétence communautaire », c’est sous l’égide de la Communauté de Communes de Sélestat (CCS) qu’il s’est progressivement développé, face notamment à l’augmentation de l’effectif des enfants scolarisés (21 en 2014-15). En juin 2015, devant l’étroitesse des locaux occupés dans les murs de l’école, un nouvel espace périscolaire a été aménagé dans le bâtiment de la MJC. Le financement de ce service, comme celui de tous les accueils périscolaire dans la région de Sélestat, repose pour une part sur la participation demandée aux familles, selon un tarif établi en accord avec la CCS, et sur les subventions que la CCS verse tout au long de l’année. 
 

La responsable, au sein de la MJC, est Marie Ballot.

Vous pouvez la contacter directement par téléphone au 06 65 28 25 34 ou
par courriel 
periscolaire@mjc-la-vancelle.com.
Les enfants sont accueillis dès 8h le matin et jusqu’à19h le soir. Les animatrices conduisent à pied les enfants à l’école pour 8h30 (la distance ne dépasse pas 200m). Elles les accompagnent pour le repas de la mi-journée et prennent ce repas avec eux. Puis elles les reprennent à l’école à 15h45 et les raccompagnent à la MJC, où les parents viendront plus tard les chercher. Le mercredi après-midi les enfants sont invités à des activités manuelles ou à des jeux à la MJC, et une fois par mois à des sorties éducatives. 
 

Formule assez exceptionnelle, les deux restaurateurs du village, l’Auberge du Frankenbourg et le restaurant Elisabeth assurent dans leurs locaux à tour de rôle la restauration des enfants, à la grande satisfaction des familles. 
 
Pour l’encadrement des enfants et l’animation, la MJC emploient trois animatrices, deux salariées, dont une partage son temps plein avec un emploi d’ATSEM à l’école, et une stagiaire qui prépare un diplôme de direction de centre de loisirs. 
 

Le temps périscolaire n’est pas un temps de simple garderie. Le jeu, sans doute, y tient beaucoup de place, mêlé souvent aux activités manuelles. Mais c’est un moyen essentiel du développement de l’enfant que s’impliquer dans le jeu, c’est par lui que l’enfant découvre son environnement et se découvre lui-même. Les animatrices sont particulièrement attentives à assurer les conditions du jeu et de la découverte, à permettre et encadrer ce jeu quand c’est utile, voire à jouer elles-mêmes avec les enfants. Elles sont également attentives à prendre en compte les initiatives des enfants, et à leur réserver une place dans le projet pédagogique qu’elles développent. 

 A côté du travail des animatrices, toutes les tâches nécessaires au fonctionnement quotidien de l’accueil périscolaire - organisation, gestion générale et gestion financière, contacts avec la CCS, avec les restaurateurs, etc. - tout cela est assuré par des bénévoles. C’est aussi sur le travail des bénévoles qu’a reposé la réfection et l’aménagement de la salle qui lui est consacrée. On peut dire que le périscolaire a mobilisé et mobilise encore une bonne partie des habitants du village, et fréquemment des parents ou grands parents contribuent activement à l’encadrement de certaines activités proposées aux enfants.